Nicolas Peyrac Suffit que tu oses

When I heard this song the first time I immediatly love it and listen listen listen many times. That song and melody touch my heart and my emotion deeply. I don’t know why. Maybe it remind me childhood. At that time french song was popular. French is a language that suit very good with music and song.

Et ça dépends de toi
Ça dépend de moi
Toutes ces envies qu’on a
D’échanger ou pas
Les oui et les apparences
De manière indifférence
Parce que bien trop froid

Dans nos bulles
Ne plus s’imaginer
Qu’on a rien à se dire
Et que la vérité
On est seul à l’écrire
Ce savoir grain de poussière
Et tous d’un même univers
D’un même atome
Des particules

Même souffle
Même coeur

Suffit que tu veuilles, que tu oses

Pour que change la noirceur des choses
Et qu’on se découvre enfin
Suffit que tu dises, que t’inventes
D’autres mots dans ceux que tu chantes
Pour peut-être regarder plus loin
A vrai dire presque rien
Ton désir est le mien
D’imaginer la vie
Comme on l’aurait choisi
Avant les trappes et les pièges
Qui nous abîment les rêves
Et nous transforme l’innocence
En doute
En peur

Suffit que tu veuilles, que tu oses
Pour que change la noirceur des choses
Et qu’on se découvre enfin
Suffit que tu dises, que t’inventes
D’autres mots dans ceux que tu chantes
Pour peut-être regarder plus loin

Suffit que tu veuilles, que tu oses
Dire non à ce qu’ils préfèrent
Qu’on exclu, qu’on méprise
Qu’on banisse

Suffit que tu veuilles, que tu oses
Pour que change la noirceur des choses
Et qu’on se découvre enfin
Suffit que tu dises, que t’inventes
D’autres mots dans ceux que tu chantes